Le sexe frontal avec pénétration

Si tu es un homme trans, tu dois savoir que lors d’une relation frontale ou anale sans condom

avec un pénis en chair ou des jouets, le risque d’infection au VIH et aux autres ITSS est élevé si tu n’utilises pas une ou plusieurs méthodes de prévention. Aussi, si tu alternes entre pénétration anale et frontale, assure-toi de changer de condom ou de nettoyer le pénis ou le jouet sexuel pour éviter les risques d’infections bactériennes.

Si tu utilises des jouets sexuels, protège-les avec des condoms et assure-toi de bien les nettoyer entre chaque usage.

Si tu prends des hormones, cela peut faire en sorte que tu lubrifies moins naturellement, augmentant ainsi les risques de lésions. Si c’est le cas, assure-toi d’utiliser beaucoup de lube. Si tu t’injectes les hormones, sache que le partage de seringues présente un  risque élevé de transmission des hépatites B et C et du VIH.

Aussi, si tu as du sexe frontal avec quelqu’un qui produit du sperme, il y a toujours la possibilité que tu tombes « enceint », même si tu prends de la testotérone. Si tu le désires, il existe différentes méthodes de contraception que tu peux utiliser, en plus des condoms comme la pilule ou le stérilet.  Advenant un incident, tu peux prendre la contraception orale d’urgence (communément appelé « pilule du lendemain ») dans les 72 heures suivant la relation avec éjaculation. Elle est disponible enpharmacie sans prescription.

Tu trouveras plus d’information en consultant le guide PRIMED2 Un guide sexuel pour les hommes trans qui aiment les hommes. Et n’hésite pas non plus à communiquer avec ASTTeQ (Action Santé Travesti(e)s & Transexuel(le)s du Québec).