Aviser ses partenaires

aviser_ses_partenaires

lorsque tu as été diagnostiqué et traité pour une ITSS :

 

  • diminue le risque qu’ils te transmettent de nouveau l’infection pour laquelle on t’a traité;
  • leur permet de se faire dépister, traiter et leur évite des complications;
  • évite qu’ils transmettent l’infection à d’autres.

Aviser ses partenaires peut être gênant ou angoissant, mais c’est surtout un geste responsable. Si on inversait les rôles, ne voudrais-tu pas qu’on te le dise? Même si c’est une mauvaise nouvelle, la plupart des personnes réagissent bien et apprécient que leur partenaire les avise.

Choisir la meilleure voie de communication

La plupart des partenaires préfèrent se le faire dire en personne. Si tu n’as pas d’autres moyens de les rejoindre, tu peux toujours le faire à travers un SMS, un courriel ou un message sur le site où tu les as rencontrés (Grindr, Gay411, Manhunt, etc.).

Voici quelques trucs pour parler à un partenaire :

  • Pense à ce que tu vas dire avant de rencontrer un partenaire ou de lui parler.
  • Choisis un lieu neutre où tu pourras parler sans être dérangé. Si tu l’annonces au téléphone, assure-toi que c’est un bon moment pour parler.
  • Ne tourne pas autour du pot, dis les choses simplement. Par exemple : « J’ai la syphilis. C’est une infection transmissible sexuellement. Ça se traite. Tu es peut-être infecté toi aussi. Tu devrais consulter un médecin ou une infirmière pour te faire dépister et traiter. ».
  • Dis-lui qu’il obtiendra un rendez-vous plus rapidement s’il précise que tu l’as avisé d’une possible ITSS.
  • Tu n’as pas besoin de donner toute l’information, tu peux le référer à des sites d’information tels celui de la Clinique médicale l’Actuel,  au Portail santé et mieux-être du gouvernement du Québec ou, pour les jeunes, au site gouvernemental À bien y penser.
  • Évite de blâmer ton partenaire. Il risque de se fâcher ou d’être sur la défensive, ce qui rendra la conversation plus difficile. Exemple de phrase à éviter : « Tu m’as donné la chlamydia ».

Besoin d’aide?

Si tu éprouves des difficultés à aviser tes partenaires, des professionnels de la santé peuvent t’aider et même aviser certains d’entre eux à ta place sans te nommer et ce même si tu n’as pas beaucoup d’information sur ces personnes . Pour savoir comment obtenir cette aide, parles-en à ton médecin, à ton infirmière ou appelle Info-Santé au 811.

Source : page « J’ai une ITSS » du site « À bien y penser » du Ministère de la Santé et des Services sociaux.