sexe oral homme gai

Le sexe oral : avaler ou pas

Sucer (pipe, fellation, blowjob) ou se faire sucer la queue est une activité à risque pratiquement nul de transmission du VIH.

Avaler le sperme est vraiment une question de goût. Une fois que le sperme a été dans ta bouche ou ta gorge, même si tu le craches, le risque d’ITSS est présent.

Pour réduire les risques lors du sexe oral :

  • Évite de te brosser les dents, de passer la soie dentaire ou d’utiliser un rince-bouche une heure avant et une heure après.

  • Soigne tout problème de gencive (inflammation, rougeur, saignement) ou d’ulcères dans la bouche.

  • Évite les relations orales la journée d’une visite chez le dentiste.

  • Évite de prendre du sperme dans ta bouche.

  • Lors d’un dépistage des ITSS, demande au médecin de te faire un prélèvement dans la gorge.

La présence d’inflammation, de saignements aux gencives ou d’ulcères dans la bouche peut faciliter l’entrée ou la sortie de virus et de bactéries. Si tu aimes avaler ou prendre le sperme dans ta bouche, passe régulièrement des tests de dépistage des ITSS.

De plus, le risque est différent pour le VIH que pour les autres ITSS. Il est plus facile d’avoir une ITSS comme la gonorrhée que le VIH en suçant une queue.

Lors du sexe oral, le condom à saveur ou sans lubrifiant offre une protection contre le VIH et les ITSS.

Le rimming (contact bouche anus, anulingus, lécher/manger le cul, s’asseoir sur la face)

Le rimming est une pratique à très faible risque pour la transmission du VIH. Le niveau de risque peut augmenter s’il y a du sang (à cause de lésions ou d’irritation) ou une quantité élevée de virus dans le liquide rectal. Le risque pour les autres ITSS est comparable à celui d’une pipe.

Le rimming représente cependant un risque particulier pour la transmission de l’hépatite A. Il existe un vaccin contre l’hépatite A et l’hépatite B. C’est gratuit pour tous les hommes qui ont du sexe avec des hommes. Informe-toi auprès de ton médecin ou appelle Info-Santé 811. De plus, le rimming comporte un risque de transmission de certaines bactéries et parasites intestinaux. Si c’est le cas, tu pourrais avoir des symptômes qui ressemblent à ceux d’une gastro-entérite (diarrhée, maux de cœur, vomissements).

Pour réduire les risques de transmission, on recommande les mêmes stratégies que pour une fellation. Pour lécher un cul, tu peux aussi utiliser un condom coupé en deux sur la longueur (ou digue dentaire). Pour que ça tienne mieux, tu peux mettre quelques gouttes de lubrifiant (à base d’eau ou de silicone) entre le bout de latex et le cul.

Si tu aimes un cul propre, n’hésite pas à demander à ton partenaire de se le laver avant que tu te plonges la face dedans! Ce sera une bonne occasion d’exprimer tes préférences et de discuter sexe.