trouve-un-lieu-vaccination-btn
Trouve un lieu de dépistage ITSS-VIH
intervenant-communautaire-itss-vih
FR_HIVtestingGROUNDBREAKING_Bouton

Autotest de dépistage du VIH

L’autotest de dépistage du VIH est un test que tu effectues toi-même. Pas besoin d’un rendez-vous avec un·e professionnel·le de la santé ou d’une ordonnance médicale. Tu peux obtenir ce test gratuitement auprès de certains organismes communautaires ou en ligne auprès du Centre de recherche communautaire (CBRC). Si tu vis à Montréal, tu peux te procurer ce test auprès de l’organisme RÉZO.

 

Qu’est-ce que l’autotest ?

L’autotest du VIH INSTI® consiste en l’analyse d’une goutte de sang et à l’obtention d’un résultat à l’intérieur d’une minute.

Tu peux effectuer ce test seul chez toi ou en présence d’un·e ami·e. Il est aussi possible d’être accompagné par un·e intervenant·e du réseau communautaire VIH du Québec. Tu n’as qu’à communiquer avec l’organisme communautaire VIH le plus près de chez toi pour savoir quel type d’accompagnement est possible.

Ce test est seulement valide pour le VIH. Il ne permet pas de diagnostiquer les autres ITSS telle la gonorrhée ou la syphilis.

Comment ça marche ?

L’autotest permet de détecter ce que l’on appelle les anticorps du VIH. Ces anticorps défendent le corps contre le virus dès le début de l’infection. Il peut s’écouler 3 à 12 semaines (21 à 84 jours) avant que le corps ne produise suffisamment d’anticorps pour qu’ils soient détectés par l’autotest.

Pour savoir comment utiliser l’autotest afin d’obtenir un résultat fiable en moins d’une minute, clique sur la courte vidéo ou le dépliant ci-dessous.

Comment interpréter les résultats?

Un seul point bleu en haut du cercle

Test négatif (non réactif) - Autotest du VIH

S’il n’y a qu’un seul point bleu au haut du cercle, le test est considéré non réactif. C’est-à-dire qu’il n’a pas détecté la présence d’anticorps du VIH et que le résultat est négatif.

Deux points bleus

Test positif (réactif) - Autotest du VIH

S’il y a présence de deux points bleus, le test est réactif. Ce qui veut dire que le test a détecté la présence d’anticorps du VIH et que le résultat s’avère positif. Si le résultat du test est positif, il faut voir un·e professionnel·le de la santé pour passer un test de dépistage par prise de sang afin de confirmer le résultat du test.

Aucun point ou un seul point en bas du cercle

Test invalide - Autotest du VIH

Il est aussi possible qu’aucun point n’apparaisse ou qu’il n’y ait qu’un seul point au bas du cercle. Dans ces cas, le test est non valide. Dans ce contexte, ne pas réutiliser le kit, car il est à usage unique. Refaire le test pour avoir un résultat valide nécessite donc de se procurer un nouveau kit d’autotest.

Peu importe le résultat, ne réutilise pas le test, car ce dernier est à usage unique.

Quoi faire si le résultat est positif ?

Malgré le fait que l’on peut vivre avec le VIH longtemps et sans trop de tracas de santé, savoir que l’on vit avec le VIH n’est pas une chose facile à apprendre. Que faire alors si tu obtiens un résultat positif par l’entremise d’un autotest de dépistage ?

  • Obtenir du support d’une personne en qui tu as une entière confiance peut être très bénéfique
  • Voir un·e médecin le plus rapidement possible afin de :
    • Confirmer le résultat positif par l’entremise du test de dépistage du VIH habituel (une prise de sang)
    • Obtenir les soins appropriés
    • Débuter un traitement contre le VIH.

Une prise en charge médicale rapide permet de mieux contrôler l’infection

  • Communiquer, au besoin, avec l’organisme VIH le plus près de chez toi pour obtenir un support psychosocial ou pour t’accompagner dans le réseau de la santé
  • Sélectionner avec ton, ta ou tes partenaires les méthodes de prévention les plus efficaces pour éviter la transmission du virus d’ici à ce que le résultat du test soit confirmé par un·e médecin.

Pour trouver l’organisme communautaire VIH ou l’établissement de santé le plus près de chez toi, utilise le moteur de recherche par code postal.

Quand faire le test?

L’autotest permet de détecter une infection au VIH entre 3 et 12 semaines après une exposition menant à une infection. Tu as peut-être déjà entendu parler de la « période fenêtre ». Une fois que le VIH entre dans le corps et commence à infecter les cellules, on peut le détecter après 3 semaines, mais ça peut aussi prendre jusqu’à 12 semaines après l’infection avant qu’il soit détectable par les tests de dépistage.

Pour mieux comprendre, si tu es exposé au VIH (ex. le 1er juin), il faut attendre 3 semaines plus tard avant d’utiliser l’autotest (à partir du 22 juin). Si le résultat est négatif, il est préférable de refaire le test 9 semaines plus tard (vers le 24 août), à partir d’un nouveau kit, afin de confirmer le résultat.

Autotest depistage vih, quand faire le test

Si le résultat de l’autotest est positif, tu n’as pas besoin de refaire un autotest. Prends rendez-vous avec un·e professionnel·le de la santé pour passer un test de confirmation (une prise de sang).

Rappelons que les expositions probables au VIH sont:

  • Les relations anales, frontales et vaginales sans condom avec un·e partenaire séropositif∙ve dont la charge virale du VIH est détectable ou un·e partenaire au statut VIH inconnu
  • Le partage de matériel d’injection de drogues

Comment se procurer un kit d'autotest de dépistage du VIH?

Tu peux obtenir un autotest du VIH gratuitement auprès de l’organisme communautaire participant le plus proche de toi ou en ligne auprès du Centre de recherche communautaire (CBRC). Si tu vis à Montréal, tu peux te procurer l’autotest auprès de l’organisme RÉZO,

Tu peux aussi obtenir le kit d’autodépistage du VIH INSTI® de façon payante, en passant commande directement sur le site web du Laboratoire BioLytical, la compagnie productrice du test.

Son coût est d’environ 35$ l’unité, auquel s’ajoutent les frais d’expédition et les taxes de vente, pour un montant total d’environ 57$. Pour deux tests, le coût est d’environ 85$, incluant les frais d’expédition et les taxes.

Pour commander un autotest INSTI® clique sur ce lien.

Le kit peut être livré à l’adresse postale de ton choix.

Le faire seul ou être accompagné?

L’autotest de dépistage du VIH t’offre comme avantage le pouvoir de décider si tu veux le réaliser chez toi, seul ou en présence d’un·e ami·e de confiance.

Il est aussi possible d’être accompagné par un·e intervenant·e communautaire. Il ou elle peut te guider dans la réalisation du test et dans l’interprétation des résultats, et, si tu le désires, t’offrir du soutien après avoir passé le test.

Les modalités d’accompagnement (en ligne, via texto, au téléphone ou encore en personne) peuvent différer d’un organisme à l’autre.

Pour être accompagné, utilise l’outil de recherche par code postal pour trouver les ressources communautaires VIH les plus proches de chez toi.

Quels en sont les avantages ?

Voici la liste des avantages quant à l’utilisation de l’autotest de dépistage du VIH. L’autotest : 

  • Est facile d’utilisation
  • Est sécuritaire
  • Assure la confidentialité
  • Permet d’obtenir le résultat dans la minute qui suit l’administration du test
  • Est reconnu fiable du moment qu’il soit utilisé de 3 à 12 semaines après une exposition probable au VIH. En d’autres termes, tu dois attendre de 3 à 12 semaines après une exposition probable au VIH pour passer le test, et ce, dans le but d’obtenir un résultat fiable. Les expositions probables sont :
    1. Les relations anales, frontales et vaginales sans condom avec un·e partenaire séropositif∙ve dont la charge virale du VIH est détectable ou un·e partenaire au statut VIH inconnu
    2. Le partage de matériel d’injection de drogues

Quels en sont les enjeux?

Malgré les multiples avantages de l’autotest de dépistage du VIH, des enjeux demeurent :

  • La pérennité de la distribution gratuite de l’autotest n’est pas encore assurée.
  • Si la distribution gratuite n’est pas ou plus possible, le coût de l’autotest le rend inaccessible pour les personnes vivant des enjeux de revenu.
  • Que ce soit pour la distribution payante par le fabricant ou la distribution gratuite par le CBRC, l’autotest doit être commandé en ligne. On doit donc avoir accès à un ordinateur, à une connexion Internet, une carte de crédit et une adresse de livraison.
  • Le site du fabricant est uniquement en anglais, limitant ainsi la compréhension et donc l’accessibilité de l’information aux personnes ne parlant pas anglais.
  • La distribution dans un organisme communautaire pallie aux deux enjeux précédents, mais tout le monde n’est pas forcément à l’aise de se rendre dans un organisme communautaire.

Criminalisation

De plus, un élément important à considérer est que, au Canada, une personne vivant avec le VIH doit dévoiler son statut à un·e partenaire sexuel·le avant une relation sexuelle, sinon elle peut faire l’objet d’une plainte et être poursuivie au criminel. Cependant, il ne devrait pas y avoir de poursuite si la charge virale du VIH:

  • est faible (sous 1 500 copies / ml de sang) et qu’un condom est utilisé lors de la relation sexuelle
  • est inférieure à 200 copies / ml de sang grâce à la prise d’un traitement efficace et testée en laboratoire aux 4 à 6 mois (donc de 2 à 3 fois par année) (indétectable = intransmissible)

Autotest sanguin ou oral ?

Prochainement, tu auras le choix entre un autotest sanguin ou oral, car un deuxième type d’autotest est en attente d’approbation par les autorités canadiennes de santé. Cet autre test, qui se nomme OraQuick®, s’effectue avec la salive.

Apprends-en plus sur la campagne

Découvre les vidéos

Pourquoi cette campagne?

Un dépistage du VIH? Pour le printemps? Révolutionnaire… (HIV testing? For spring? Groundbreaking…)

Cette campagne-éclair vise à promouvoir de façon originale le dépistage du VIH chez les personnes qui n’ont pas pu le faire annuellement ou régulièrement, ce qui représente environ la moitié des hommes de la diversité sexuelle diagnostiqués séropositifs pour le VIH dernièrement selon Santé Montréal.

Bâtissant sur leurs connaissances et connexions avec la communauté, la TOMS, la COCQ-SIDA et RÉZO collaborent sur cette campagne printanière inspirée par la mémorable réplique de Miranda Priestly (Meryl Streep) dans The Devil Wears Prada/Le diable s’habille en Prada: HIV testing? For spring? Groundbreaking. La capsule vidéo phare de la campagne rend hommage à cette scène, avec l’artiste drag Iris DeLys dans le rôle de la rédactrice en chef et l’humoriste et animateur Charlie Morin dans celui de son assistant.

Cette campagne vise à démystifier le dépistage du VIH, tout en rappelant qu’un test saisonnier est facile… Et même trop évident.

Avec Un dépistage du VIH? Pour le printemps? Révolutionnaire…, nous mettons donc en avant la recommandation du dépistage annuel, en plus de promouvoir les autotests du VIH, dont les trousses sont offertes gratuitement pour le moment.

Nos affiches et autres annonces contiennent un code QR menant vers le présent site, qui offre une multitude d’informations sur l’autotest, sur les organismes de soutien comme RÉZO, en plus de présenter une carte de cliniques et organismes offrant le test de dépistage rapide ou en laboratoire (dit de confirmation) partout au Québec.

Des astuces relatives aux résultats réactifs (ou positifs) ont fait l’objet d’une capsule vidéo diffusée par la TOMS au cours de la semaine du lancement.

Ressources

Contact pour le public cherchant l’autotest en lieu physique:
RÉZO
514-730-5757

Contact pour le clavardage sur le dépistage:
Portail VIH/sida du Québec
pvsq.org/nous-contacter

Pour commander une trousse de dépistage envoyée à votre domicile gratuitement:
Centre de recherche communautaire (CBRC)
surveymonkey.com/r/TEST_AT_HOME?lang=fr

Vidéo sur comment faire l’autotest du VIH produite par la COCQ-SIDA:
Autotest VIH – En 4 étapes simples – COCQSIDA – Fév. 2023
youtu.be/8lfL0gwUfoI

Les autotests et services de référence sont aussi disponibles chez CASM pour les femmes dans l’ouest de Montréal et toutes les personnes qui se sentent concernées: 514-495-0990

Contact médiatique

Jordan Arseneault
Chargé d’analyse à la TOMS
analyse@toms-mtl.org

Du moment que tu as du sexe avec des hommes,
fais-toi dépister pour le VIH et les autres ITSS au moins une fois par année.