Dépistage-PrEP-charge virale-prévention ITSS et VIH

Aviser ses partenaires

Aviser tes partenaires si tu reçois un diagnostic positif d’ITSS leur permet de se faire dépister à leur tour et de traiter l’infection. Un·e professionnel·le de la santé peut t’aider à le faire. Tu peux aussi le faire de façon anonyme à partir d’un site web. Cela réduit ensuite les risques pour toi d’être infecté à nouveau. En bout de ligne, tout le monde y gagne.

Avant d’annoncer à un partenaire que tu as une ITSS, pense à comment le dire et par quels moyens.

Quoi dire et comment le dire?

Aviser ses partenaires peut être gênant ou angoissant, mais c’est surtout un geste responsable. Si on inversait les rôles, ne voudrais-tu pas qu’on te le dise? Même si c’est une mauvaise nouvelle, la plupart des personnes réagissent bien et apprécient que leur partenaire les avise.

Voici quelques trucs pour parler à un partenaire :

  • Va droit au but. Par exemple : « J’ai la gonorrhée. C’est une infection transmissible sexuellement. Tu es peut-être infecté toi aussi. Traitée, la gonorrhée se guérit complètement. Le traitement est gratuit. On peut avoir la gonorrhée même sans symptômes. Tu devrais te faire dépister ».
  • Évite de blâmer ton partenaire. Il risque de se fâcher ou d’être sur la défensive, ce qui rendra la conversation plus difficile. Exemple de phrase à éviter : « Tu m’as donné la chlamydia ».

Même si c’est une mauvaise nouvelle, ton partenaire pourra prendre soin de sa santé, grâce à certaines informations que tu lui donneras :

  • Fais-lui savoir qu’il pourra obtenir un rendez-vous plus rapidement s’il dit que tu l’as avisé d’une possible ITSS
  • Donne-lui des références à consulter en ligne comme le site du gouvernement du Québec sur les ITSS ou le nom d’une clinique spécialisée en VIH et ITSS

L’annoncer en personne peut faciliter la réception de la nouvelle par ton partenaire, mais ce n’est pas toujours possible. Pour des raisons qui t’appartiennent, tu préfères ne pas l’aviser en personne ou la personne n’est tout simplement pas disponible? Dis-toi qu’il vaut mieux l’annoncer par d’autres moyens que pas du tout.

Par quels moyens?

 En personne : choisis un endroit calme et discret où tu pourras lui parler sans être dérangé

  • Au téléphone : vérifie d’abord s’il est disponible et à l’écoute
  • Par texto ou par courriel : si t’as son numéro de téléphone, tu peux le texter. Sinon, tu peux lui envoyer un message sur le site ou l’application où tu l’as rencontré (Grindr, Gay411, Manhunt, etc.)

 

Besoin d’aide?

Si tu éprouves des difficultés à aviser tes partenaires :

  • un·e professionnel·le de la santé peut t’aider. Parfois, il peut même aviser tes partenaires à ta place sans te nommer. Parles-en à ton médecin ou à ton infirmière.
  • L’organisme communautaire le Portail VIH/sida du Québec peut aviser tes partenaires par messages textes. C’est gratuit, confidentiel et rapide.

 

Source

Page « J’ai une ITSS » du site « À bien y penser » du ministère de la Santé et des Services sociaux

Du moment que tu as du sexe avec des hommes,
fais-toi dépister pour le VIH et les autres ITSS au moins une fois par année.