Dépistage-PrEP-charge virale-prévention ITSS et VIH

LA PPE

La PPE (prophylaxie post-exposition sexuelle) est un traitement anti-VIH d’urgence qui doit être pris aussi tôt que possible après avoir été exposé au VIH pour réduire les risques d’infection.

La PPE, c’est quoi?

La PPE est un traitement anti-VIH qui dure 28 jours et doit être pris jusqu’au bout comme prescrit par le médecin. Le mieux est de commencer la PPE dans les 2 heures suivant l’exposition au VIH ou au plus tard 72 heures (trois jours) après. Plus tu commences le traitement tôt, plus il a de chances d’empêcher le virus de se propager dans ton corps. Tu pourrais éviter l’infection.

 

Si on te prescrit la PPE, tu auras un suivi médical pendant et après le traitement :

  • Pour évaluer et diminuer les effets indésirables des médicaments s’il y en a
  • Pour faire des tests de dépistage du VIH afin de déterminer s’il y a ou non infection

 

Les effets indésirables peuvent être :

  • de la fatigue,
  • des maux de cœur ou de tête,
  • des diarrhées,
  • des vomissements.

Ces effets disparaissent habituellement après le début du traitement. Dans tous les cas, le médecin t’aidera à les diminuer.

Comme l’efficacité de la PPE n’est pas garantie, utiliser des condoms pendant le traitement te permettra d’éviter de transmettre le virus à tes partenaires avant d’être certain de ne pas avoir le VIH.

Quand prendre la PPE?

Si tu es séronégatif et que tu as été exposé à un risque élevé d’infection au VIH. Par exemple, une relation anale (top ou bottom), vaginale ou frontale sans condom ou si le condom s’est brisé :

  • avec un partenaire séropositif au niveau de charge virale élevé ou inconnu
  • avec un partenaire au statut VIH inconnu

Cela, peu importe la profondeur ou la durée de la pénétration.

La PPE peut aussi être envisagée après avoir partagé du matériel de préparation, d’injection et d’inhalation de drogues dans un contexte lié au sexe ou non.

Le personnel médical évaluera le risque possible d’infection au VIH. Si l’évaluation démontre un risque assez élevé, ils pourront te prescrire la PPE.

Où avoir accès à la PPE?

Pour avoir accès à la PPE, présente-toi rapidement à l’urgence d’un hôpital ou rends-toi dans une clinique spécialisée en VIH/ITSS, idéalement dans les 2 heures après une relation sexuelle à risque de transmission du VIH. Tu peux contacter Info-Santé (le 811) ou l’organisme VIH de ta région pour savoir où aller. Elle peut être prescrite par n’importe quel médecin.

Malheureusement, certain·es professionnel·les de la santé ne connaissent pas ce traitement. Il se peut que tu doives insister à l’urgence pour l’obtenir. Si possible, consulte une clinique spécialisée dans le domaine du VIH et des ITSS.

Pour trouver l’endroit le plus près de chez-toi, utilise l’outil de recherche par code postal.

Combien ça coûte?

Le traitement pour 28 jours coûte entre 1 500$ et 2 000$.

Si tu es couvert par le régime public d’assurance médicaments du Québec, la PPE te coûtera le montant mensuel maximal qui est environ de 93$ (2019-2020).

Si tu as une assurance collective, le montant pourrait varier selon la police d’assurance. Informe-toi auprès de la compagnie d’assurance pour en savoir plus.

Comment se passe la première visite pour la PPE?

Avant de prescrire la PPE, le personnel médical évalue la situation :

  • Ton statut sérologique au VIH, grâce à un test de dépistage du VIH rapide qui te sera proposé. S’il y a un résultat réactif au VIH, la PPE ne te sera pas prescrite ; tu seras orienté et soutenu pour le VIH
  • Lorsque possible, le statut sérologique (positif ou inconnu) de la personne avec qui tu as eu une relation sexuelle
  • Si la personne est séropositive, on vérifiera si possible sa charge virale, s’il y a une résistance virale et quels traitements anti-VIH elle prend. Une PPE n’est pas prescrite lorsque la charge virale de la personne est indétectable (en-dessous de 200 copies par millilitre de sang)
  • Le délai depuis l’exposition au risque. L’évaluation doit s’effectuer dans les 72 heures –idéalement dans les 2 heures suivant l’exposition. Au-delà de ce délai, la PPE n’est pas prescrite
  • Le niveau de risque : une exposition à risque élevé se fait principalement par pénétration anale ou vaginale non protégée par un condom ou par le partage de matériel d’injection de drogues

Cliniques spécialisées à Montréal :

Clinique médicale L’Actuel
1001, boul. de Maisonneuve Est, bureau 1130, Montréal
514 524 1001

Clinique médicale L’Alternative
2034, rue Saint-Hubert, Montréal
514 281 9848

Clinique médicale OPUS
1470 Peel, Tower A, 8th floor, Suite 850, Montréal
514 787 6787

Clinique médicale urbaine du Quartier Latin
1733 Rue Berri, Montréal, QC H2L 4E9
514 285 5500

Clinique SIDEP+ du CIUSSS du Centre-sud-de-l’Île-de-Montréal
514-527-9565, poste 1661
Site sécurisé permettant de prendre un rendez-vous en ligne

 

La PPE est aussi disponible dans les urgences des hôpitaux, notamment :

CHUM (URGENCE)
1001, rue Sanguinet, Montréal, H2X 0C1
514 890 8000

Quelle est la différence entre la PrEP et la PPE?

Dans les deux cas, une personne séronégative exposée à un risque élevé d’infection au VIH prend des médicaments pour réduire les risques d’avoir le VIH.

  • La prophylaxie préexposition (PrEP) est un traitement anti-VIH très efficace utilisé comme stratégie de prévention avant une relation sexuelle pour réduire les risques d’infection.
  • La prophylaxie postexposition (PPE) est un traitement anti-VIH d’urgence qui doit être pris aussitôt que possible après avoir été exposé au VIH pour réduire les risques d’infection.

Pour en savoir plus sur la PrEP.

Du moment que tu as du sexe avec des hommes,
fais-toi dépister pour le VIH et les autres ITSS au moins une fois par année.